Dernière mise à jour le 14/10/2022 par Fréderic Matty

Qui paye le courtier immobilier ?

C'est souvent la question importante : qui va payer le courtier ?

C’est une des premières questions que pose le client. Qui paye le courtier ? Moi ? La banque ? A quel prix ? A quel moment de la mise en relation ?

Frais de courtage : comment ça fonctionne ?

Il existe plusieurs façons d’appréhender les frais de courtage. Ils dépendent du type de rémunération que met en place le courtier en prêt immobilier. La pratique la plus courante est celle qui consiste à mettre en place un pourcentage en fonction du montant du prêt. Beaucoup de courtiers prennent 1 % du montant financé, au titre des honoraires. D’autres courtiers font différemment. Ils mettent un place un forfait fixe, comme chez Crédit expert, en fonction là aussi du montant de votre prêt.

À noter que l’étude de votre besoin, de votre financement et les simulations (tout comme la simulation de crédit en ligne) restent gratuits en passant par votre courtier. Tout comme la mise en relation entre vous et la banque, ou le suivi de A à Z de votre dossier. Une fois le mandat signé, quelles que soient les péripéties rencontrées, le tarif ne change pas.

Une fois la mise en relation effectuée, vous ne devez vous acquitter de la facture des honoraires de courtage que si vous avez accepté l’offre de pret, et que le dossier de prêt a été réalisé. Autrement dit, vous ne payez le courtier que quand vous êtes propriétaire !

Quand payer le courtier en prêt immobilier ? Qui paie les frais de courtage ?

Vous ne payez le courtier en prêt immobilier qu’à un seul moment et à une unique condition. Il faut que vous ayez accepté son offre de prêt (celle de son partenaire après négociation) et que les fonds soient débloqués. C’est une condition obligatoire.

C’est à cette unique condition que le courtier est en droit de vous adresser sa facture d’honoraires : offre de pret acceptée, fonds débloqués.

Les honoraires peuvent être inclus dans le prêt ou bien être payés sur votre apport personnel.

Quelle est la commission d'un courtier immobilier ? Combien coûte un courtier ?

Comme tout professionnel, le courtier en prêt immobilier a le droit à une rémunération, sous la forme d’une commission / honoraires, qui seront payés lors du déblocage du crédit par le client, mais aussi sous la forme d’une commission d’apporteur d’affaire, qui elle, sera payée par la banque, une fois là aussi, que le crédit sera débloqué. Le courtier immobilier touche donc une rémunération des deux parties, d’où son surnom d’intermédiaire. Le prix de ces commissions dues aux courtiers immobiliers doit être précisé en amont et figurer sur le mandat de recherche en capitaux, dans le paragraphe « Frais de courtage ».
Attention, payer des commissions / honoraires de courtage ne signifie pas forcément avoir le meilleur taux. Tout dépendra de votre situation personnelle, de la qualité de votre dossier client et aussi du cout de l’assurance emprunteur.

Quand payer les frais de courtage ?

La règle est très claire. Vous ne payez les frais de courtage qu’une fois le crédit immobilier débloqué et l’acte chez le notaire signé. Il est strictement interdit pour le courtier de vous réclamer les fonds avant cette échéance.

Puis je inclure les frais de courtage dans mon crédit immobilier ?

Il est tout à fait possible pour un emprunteur d’inclure les frais de courtage dans son crédit immobilier, afin de lui éviter de prendre cette somme sur son apport personnel. Il faudra que le mandat de recherche en financement soit bien clair en revanche et que la somme due par le client au titre du mandat soit inscrite en chiffres et en lettres !

Attention, car inclure les frais de courtage dans le crédit immobilier est pratique de premier abord (cela évite de prendre la somme sur votre apport personnel), mais cela signifie aussi que vous allez payer des intérêts sur les frais de courtage, même minimes.