Frais de courtage

Dans le domaine de l’immobilier, les emprunteurs ont besoin de courtiers qui négocient auprès des établissements de crédit. En tant qu’intermédiaires, ces courtiers cherchent à mettre en relation les demandeurs de crédit avec une banque dans les meilleures conditions possibles.

Quand doit-on payer les honoraires de courtiers ?

Les banques informent périodiquement les courtiers des conditions de leur crédit, dont les taux d’intérêt et la durée de l’emprunt selon le profil du demandeur. Cela permet à ces médiateurs d’être au courant des rouages du prêt immobilier. Un courtier monte les dossiers de l’emprunteur sur la base des grilles fournies par la banque. Mandaté par l’emprunteur, il entame les négociations auprès des banques. C’est aussi un agent d’accompagnement et de conseil sur différentes activités, dont le rachat de crédit assurant le suivi du dossier. Le frais ou « honoraire de courtiers » est la rémunération touchée par ces intermédiaires pour les services qu’ils rendent.
Lorsque les banques imposent des frais de dossier, elles paient généralement les courtiers. Donc, l’emprunteur n’est plus contraint de le faire. Selon le Code de la consommation, le paiement ne doit se faire qu’après obtention du crédit par l’emprunteur. Si le crédit accordé ne correspond pas au mandat accordé au courtier immobilier, celui-ci ne reçoit pas d’honoraires. Pour Crédit expert, aucun frais n’est exigé du demandeur de crédit. Celui-ci ne reçoit pas de facturation.

Selon le Code de la consommation, le paiement ne doit se faire qu’après obtention du crédit par l’emprunteur.

Comment les frais de courtage se calculent-ils ?

La banque, dans tous les cas, rémunère les courtiers. Elle accorde 1% du prêt accordé à ces intermédiaires. La fiche standardisée d’information indique le mode de paiement ainsi que le montant d’honoraires de courtiers. Quant aux emprunteurs, ils peuvent payer des frais forfaitaires. Le montant est de 1 000 euros en moyenne. Toutefois, le paiement peut également se faire en fonction du crédit obtenu. 1% de ce crédit doit être remis au courtier immobilier en échange de ses services. Le plafond d’honoraires est généralement de 950 euros, mais d’autres courtiers ne plafonnent pas leur facturation.

Un service considérable pour des frais minimes

Les courtiers rendent de grands services aux emprunteurs pour la négociation auprès des banques. Ils accompagnent également, avant cela, dans le choix de l’institution, grâce à leurs connaissances du domaine. Ils conseillent sur les éventuelles possibilités de rachat de crédit. Les frais de courtage payés ne sont alors pas des dépenses inintelligentes, vu les bénéfices procurés par le service. Crédit expert est votre meilleur partenaire dans le domaine du courtage immobilier.

Taux du jour – 20 ans

1.27%

Octobre

Simulez votre crédit

€ / mois
+ d'infos
Ici, déposez votre demande de prêt



Envoyez