Comment est rémunéré un courtier en prêt immobilier ?

La rémunération du courtier est constituée des commissions clients, autrement appelées honoraires de courtage, et des commissions bancaires.

La rémunération du courtier est constituée des honoraires de courtage et des commissions bancaires.

Quels sont les modes de rémunération d’un courtier en prêt immobilier ?

Les honoraires de courtier sont obligatoirement inscrits sur le mandat. Ils peuvent être calculés de différentes façons. Ils peuvent être un pourcentage du montant du prêt, mais aussi un forfait fonction du prêt ou un forfait fixe.

Les commissions bancaires sont fixées conjointement entre les établissements bancaires et le courtier. Les commissions varient entre 0,3 et 1 % selon les régions. Elles sont très souvent fonction du volume d’affaires réalisées et sont revues tous les ans.

Frais de courtage : comment ça marche ?

Les frais de courtage sont la rémunération du courtier pour le travail de recherche, de négociation et d’accompagnement du client. Chez Crédit expert, les frais de courtage sont connus à l’avance et il n’y a pas de mauvaises surprises.

En tant que client, les honoraires de courtage ne sont dus qu’à partir du moment où le prêt est débloqué. Aucune contrepartie ni aucun versement de fonds ne peut être demandé avant.

Quel est le salaire d’un courtier ?

Le salaire d’un courtier est constitué d’une partie fixe et d’une partie variable. Le salaire fixe débute à 24 000 euros annuel et la partie variable n’est pas plafonnée. La partie variable est fonction du chiffre d’affaires réalisé par le courtier.