Combien puis je emprunter pour un prêt immobilier ?

Savoir combien l'on peut emprunter pour son crédit immobilier est primordial avant de se lancer dans un projet immobilier. Vous trouverez dans l'article ci dessous toutes les informations pour vous permettre d'appréhender votre projet et de l'enclencher avec l'aide de nos experts !

Vous souhaitez emprunter pour financer votre premier achat immobilier, une résidence secondaire ou un investissement locatif, mais vous vous demandez combien vous pouvez emprunter ? C’est une question légitime, car c’est souvent le premier argument avancé par les banques pour vous refuser un prêt, surtout si vous n’êtes pas accompagné par un courtier en prêt immobilier. Ce dernier saura vous accompagner de A à Z, du calcul de votre capacité d’endettement (loyer actuel, revenus, charges, reste à vivre, présence d’allocations familiales, de pensions alimentaires ?) à la réalisation de votre projet.

Quel salaire pour un prêt de 250 000 euros ?

Pour emprunteur 250 000 euros, tout va dépendre de votre profil emprunteur, mais aussi de la durée de crédit immobilier que vous souhaitez. En effet, sur une durée de 10 ans, 15 ans, 20 ans ou 25 ans, la banque ne vous proposera pas, évidemment, le même taux de crédit et donc la mensualité sera forcément différente. Et bien entendu, le reste à vivre ne sera pas le même, tout comme la charge de prêt !

Prenons des exemples :

Sur une durée de 10 ans, pour emprunter 250 000 euros, la mensualité hors assurances de votre crédit immobilier sera de 2278 euros. Partant du principe qu’il faut respecter un endettement de 33-35% maximum, le montant de votre revenu net mensuel devra être de 4755 euros. S’agissant d’une mensualité de crédit immobilier, l’endettement peut être issu du ménage, donc du revenu d’un ou plusieurs co-emprunteurs.

Sur une durée de 15 ans, pour emprunter et réaliser un achat immobilier de 250 000 euros, la mensualité hors assurances de votre crédit immobilier sera de 1585 euros. Pour respecter un endettement de 33-35% maximum, le montant de votre revenu net mensuel devra être de 6834 euros. Ces revenus peuvent être issus du couple, bien évidemment.

Sur une durée de 20 ans, en tant qu’emprunteur, si vous avez besoin d’un crédit immobilier de 250 000 euros, la mensualité hors assurances de votre crédit immobilier sera de 1240 euros. Partant du principe qu’il faut respecter un endettement de 33-35% maximum, le montant de votre revenu net mensuel devra être de 3720 euros. Les banques considèreront, encore une fois, les revenus mensuels issus du couple si toutefois il y a la présence d’un co-emprunteur pour réaliser cet achat immobilier.

Enfin, si en tant qu’emprunteurs, vous voyez à plus long terme et souhaitez emprunter 250 000 euros sur une durée de 25 ans, la mensualité hors assurances de votre crédit immobilier sera de 1035 euros. Depuis peu, le HCSF est clair et ses recommandations le sont aussi. Pour respecter un endettement de 33-5%, votre revenu mensuel (ou celui du couple), devra être de 3105 euros au minimum.

Ces quelques données ont besoin d’être complétées : en effet, emprunter 250 000 euros sur une durée comprise entre 10 et 25 ans, ne signifie pas que vous allez acheter un bien à 250 000 euros. Vous devez considérer que cette enveloppe peut comprendre les frais de notaires, les frais d’agences et tous les frais afférents à un achat immobilier.

Bien entendu, elle ne tient pas compte de l’apport personnel que vous pourriez apporter dans l’opération. Cet apport personnel peut être sous la forme d’un terrain si vous envisagez une construction, ou bien de liquidités ou d’épargne personnelle en cas d’acquisition dans l’ancien.

En tous cas, calculer votre capacité d’emprunt sera un élément indispensable avant tout démarrage de projet immobilier, tout comme le calcul de votre taux d’endettement, et de votre reste à vivre.

Vous avez besoin de savoir pour un prêt immobilier de 100 000 euros sur 20 ans?

Quel salaire pour un prêt de 150.000 € ?

Pour emprunter 150 000 euros, tout emprunteur doit passer par la case « banque » ou la case « courtier en prêt immobilier ». En effet, seul un spécialiste du crédit immobilier saura vous faire des propositions ou des simulations de prêts immobilier . Cette simulation gratuite est disponible sur notre site et sans engagement ni recueil de données !

Parce que c’est plus simple avec des exemples chiffrés, en voici quelques uns :

– Sur une durée de prêt de 10 ans, pour emprunter 150 000 euros, la mensualité hors assurances de votre crédit immobilier sera de 1366 euros. Partant du principe qu’il faut respecter un taux d’endettement de 35% maximum, le montant de votre revenu net mensuel devra être de 4100 euros. S’agissant d’une mensualité de crédit immobilier, l’endettement peut être issu du foyer fiscal, donc du revenu d’un ou plusieurs co-emprunteurs.

– Sur une durée de prêt de 15 ans, pour emprunter et réaliser un achat immobilier 150 000 euros, la mensualité hors assurances de votre crédit immobilier sera de 951 euros. Pour respecter un taux d’endettement de 35% maximum, le montant de votre revenu net mensuel devra être de 2900 euros. Ces revenus peuvent être issus du couple, bien évidemment.

– Sur une durée de prêt de 20 ans, en tant qu’emprunteur, si vous avez besoin d’un crédit immobilier de 150 000 euros, la mensualité hors assurances de votre crédit immobilier sera de 744 euros. Partant du principe qu’il faut respecter un endettement de 35% maximum, le montant de votre revenu net mensuel devra être de 2300 euros. Les banques considèreront, encore une fois, les revenus mensuels issus du couple si toutefois il y a la présence d’un co-emprunteur pour réaliser cet achat immobilier.

– Enfin, si les emprunteurs voient à plus long terme et souhaitent emprunter 150 000 euros sur une durée de prêt de 25 ans, la mensualité hors assurances de votre crédit immobilier sera de 621 euros. Depuis peu, le HCSF (Haut Conseil de Stabilité Financière) est clair et ses recommandations le sont aussi. Pour respecter un taux endettement de 35%, votre revenu mensuel (ou celui du couple), devra être de 1900 euros au minimum.

Ces quelques données ont besoin d’être complétées : en effet, emprunter 150 000 euros sur une durée comprise entre 10 et 25 ans, ne signifie pas que vous allez acheter un bien à 150 000 euros. Il ne faut pas oublier les frais annexes tels que les frais de notaires, les éventuels travaux de rafraîchissement (qui peuvent être inclus dans le prêt immobilier), et les frais liés au dossier.

Malgré tout, le calcul de cette capacité de remboursement ne tient pas compte de l’éventuel apport personnel que vous souhaiteriez utiliser. Celui peut être conservé également pour un futur investissement locatif, ou utilisé tout de suite.

En tous cas, calculer votre capacité d’emprunt sera un élément indispensable avant tout démarrage de projet immobilier, tout comme votre taux d’endettement ou votre reste à vivre.

Nous pouvons également vous accompagner dans le fait d’emprunter 100 000 euros sur 10 ans !

Combien une banque peut prêter ?

Pour savoir combien une banque peut prêter, il va falloir que le client, à l’aide d’un courtier en prêt immobilier, procède par étape et évalue les coûts d’un tel projet. Tout d’abord, calculer la capacité de remboursement du ou des emprunteurs, ensuite le taux d’endettement, le recueil des charges fixes, des revenus et une étude des comptes bancaires. Tout cela constituera un dossier de demande de prêt, qui sera soumis aux différents établissements bancaires.

Ensuite, en fonction des attentes des clients, tout peut changer. Certains clients peuvent vouloir aller au maximum de leur capacité de remboursement (donc 35% de taux d’endettement maximum), mais d’autres vont peut être vouloir se fixer une limite en fonction de leurs envies.

C’est après une découverte des besoins et des attentes des clients que la banque va pouvoir commencer à savoir combien elle peut prêter :

– respect de la capacité de remboursement et du taux d’endettement qui doit être au maximum de 35% (capital + intérêts + assurances).

– découverte du projet du/des clients : résidence principale ? investissement locatif ? résidence secondaire ?

Attention, ces données ne sont « valables » que dans le cas d’un dossier classique, avec deux emprunteurs en CDI. Si jamais vous êtes en profession libérale, ou chef d’entreprise non salarié, les calculs sont différents mais nos équipes de courtiers immobiliers sauront vous accompagner également ! Nos équipes sauront vous dénicher les meilleures conditions de prêt auprès de nos partenaires, sauront étudier vos ressources à partir vos liasses fiscales (N°2035 par exemple), afin de vous éviter tout risque d’impayé !

Vous cherchez une solution pratique et sans engagement ? Nos équipes sont à vos disposition.

Combien me prête la banque ?

Pour des raisons juridiques, la banque ne vous prêtera de l’argent que dans un cadre strict. Elle ne dépassera pas 35% maximum de votre taux d’endettement. Du moins, dans un premier temps. En effet, le dossier comportera l’étude complète de votre dossier : vos revenus (avez vous des primes exceptionnelles ? contractuelles ?) vos charges, votre reste à vivre, etc etc.

La banque ou le courtier en prêt immobilier vous calculera une limite haute et ensuite, l’affinera en fonction de vos attentes et de vos besoin.

Pour faire très simple, vous prenez vos revenus mensuels nets, vous les divisez par trois, et cela vous donne une idée, grosso modo, du montant maximum d’échéance prêt que la banque pourra consentir. Ensuite, en fonction de la durée, le montant de prêt sera différent et donc le bien visé le sera également !

N’hésitez pas à utiliser notre calculatrice en ligne pour vous faire une idée !

Combien ai je droit en crédit immobilier ?

Attention, un crédit immobilier n’est pas un droit à proprement parler ! En fonction de votre profil d’emprunteur et de votre besoin, vous pourrez prétendre à un orêt classique, un prêt à taux zéro ou encore différents prêts promotionnels mis en place par les établissements bancaires partenaires de Crédit expert.

A quel prêt immobilier puis-je prétendre ?

En fonction de vos attentes et de vos besoins, vous pouvez obtenir un crédit à taux fixe, à taux révisable ou encore à taux variables. Ils existent tous mais très clairement, en ce moment, les établissements bancaires proposent du taux fixe, car ils sont extrêmement bas. Il existe aussi la possibilité de mettre en place des prêts dit « in fine » qui vous permettent de ne rembourser le capital qu’à la fin du crédit. Ils sont moins usités et le sont souvent à des fins patrimoniales et fiscales, pour de l’investissement locatif.

Combien rembourser pour une maison ?

C’est la question que l’on se pose quand on visite un bien immobilier. Combien cela va me faire rembourser ? La question est normale. Mais à salaire égal, il se peut que vous ne remboursiez pas le même montant que votre voisin, tout dépend de votre profil emprunteur et de votre dossier. N’hésitez pas à prendre rendez vous avec l’un de nos experts.

Combien de temps de cdi pour acheter une maison ?

Il n’y a pas de règles précises. L’important, c’est que la période d’essai soit finie et si possible, validée par un courrier de l’entreprise si cette période d’essai est susceptible d’être renouvelé. Si vous êtes embauché depuis plusieurs mois et que légalement, la période d’essai ne peut être prorogé, alors, vous êtes considéré comme étant en CDI et de ce fait, la banque sera rassuré !

Si vous êtes en CDI de la fonction publique, c’est la même chose. Seules les garanties demandées par la banque peuvent être différentes.

Où puis-je acheter ?

Vous pouvez acheter partout ! Aujourd’hui, une banque ne peut pas s’opposer à un achat immobilier mais attention, elles n’hésitent pas à se renseigner sur le bien et sa localisation. En effet, si vous souhaitez acheter une maison, qu’elle se trouve dans un couloir aérien et qu’en plus, une voie ferrée passe au fond du jardin, alors la banque vous demandera sans doute d’y réfléchir à deux fois ! Les établissement bancaires n’hésitent pas à aller voir sur Google Maps où se trouve le bien, surtout si une garantie réelle y est rattaché (hypothèque par exemple).

Pour quelles raisons la banque pourrait elle refuser ma demande de crédit immobilier ?

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles une banque pourrait vous refuser un crédit immobilier.

Tout d’abord, votre taux d’endettement est trop élevé. Le HSCF (Haut Conseil de Stabilité Financière), a émis des recommandations demandant aux banques de ne pas prêter au delà de 35% d’endettement. Il existe bien entendu des solutions pour maîtriser ce taux d’endettement : effectuer un rachat ou un regroupement de vos crédits par exemple, ou jouer sur la durée d’emprunt.

La gestion de vos comptes pose problème. Aujourd’hui, plus qu’un prêt immobilier avec lequel une banque ne va pas suffisamment gagner d’argent (nous vous laissons voir les taux actuels d’emprunt immobiliers ), la banque va vouloir mettre en place une vraie relation « banque / client » avec la captation de vos revenus et charges, la mise en place de vos prélèvements mensuels, la récupération de votre épargne et de vos enfants, la mise en place de vos services bancaires, telles que les cartes bleues, etc etc. Seulement voilà, si vous fonctionnez au délà d’un découvert autorisé et que la banque va devoir vous appeler régulièrement, si vous ne tenez pas vos engagements, alors la banque préfèrera ne pas vous prêter d’argent, quand bien vous rembourserez le crédit sans souci.

Vous souhaitez réaliser un investissement locatif avant d’acheter votre résidence principale. Les banques ne le disent pas ouvertement mais cela se comprend. Des banques calculent un endettement en différentiel, d’autres en balance foncière et peuvent être amenées à croire que votre endettement est faussé par la détention d’un bien locatif. Leur question va être la suivante : « Que se passe t il si votre locataire ne paie pas son loyer ? »

Alors certes, si vous passez par une agence immobilière, vous pourrez prendre une assurance, mais combien de temps ?

Voici les 3 raisons principales pour lesquelles une banque pourrait vous refuser le crédit immobilier dont vous avez besoin pour acquérir le bien de vos rêves.

Que faire si une banque refuse de m’octroyer un prêt immobilier ?

Si votre taux d’endettement est trop élevé, alors nous vous conseillons de prendre rendez vous avec un consultant Crédit expert Solutions . Un de nos consultants saura vous accompagner dans une restructuration de votre endettement ou dans le nettoyage de vos comptes bancaires, afin qu’un consultant Crédit expert puisse reprendre la main et vous accompagner dans votre futur projet immobilier.

Comment faire pour une simulation de prêt immobilier ?

Une fois que vous avez déterminé le montant que vous pouvez emprunter, n’hésitez pas à effectuer des simulations sur notre site ! Mais si vous souhaitez rencontrez un de nos experts, nos agences sont à votre disposition !