Faut-il toujours investir dans l’ancien ?

Si vous décidez d’investir dans l’immobilier locatif, il peut s’avérer très avantageux d’opter pour l’ancien. Prix au mètre carré moins élevé, charges réduites, aides fiscales, les arguments sont nombreux en faveur de l’immobilier ancien et particulièrement si’il est à rénover. En plus de jouir du charme de l’ancien, vous profiterez de rendements bien plus élevés […]

Si vous décidez d’investir dans l’immobilier locatif, il peut s’avérer très avantageux d’opter pour l’ancien. Prix au mètre carré moins élevé, charges réduites, aides fiscales, les arguments sont nombreux en faveur de l’immobilier ancien et particulièrement si’il est à rénover. En plus de jouir du charme de l’ancien, vous profiterez de rendements bien plus élevés que dans le neuf.

L’immobilier « ancien » fait référence aux biens construits entre 1880 et 1950. Ces immeubles sont le plus souvent placés en centre-ville, à proximité des commerces et des transports. Ils sont donc très prisés des locataires, et de locataires généralement plus fortunés. Vous n’aurez donc aucun mal à les louer et n’aurez que rarement à subir de vacance de votre bien. Par ailleurs, ces biens anciens ont des prix au mètre carré moins élevés que les biens neufs. Ils sont en effet décotés car ils nécessitent souvent des travaux de rénovation et de remise aux normes qui découragent certains investisseurs. La meilleure affaire est pourtant de choisir un bien ancien à rénover. Même avec d’importants travaux à réaliser, vous ferez toujours une plus-value plus importante qu’en achetant un bien neuf.

Lire l’article complet sur www.boursorama.com

N’hésitez pas à vous faire conseiller par un courtier immobilier pour l’achat d’un bien.